Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Le Vice-consul à Calcutta- Hommage Centenaire Duras

    vice consul tmd.jpg

    La Cie du Barrage en partenariat avec Les Alliances Françaises du Bengale et de Chandigarh en Inde présentent à l'occasion du Centenaire Duras Le Vice-consul de Marguerite Duras adapté, mis en scène et joué par Maud Andrieux.
     
    Cette tournée Indienne sera l'occasion pour la comédienne- metteur en scène Maud Andrieux de parler de sa manière de travailler à partir des romans de Marguerite Duras avec les élèves des Alliances Françaises. Des workshops seront organisés donnant lieu à un travail scénique autour de l'univers durassien. 
     
    L’Inde des années 30 et la diplomatie Française. Le Vice-consul loin
    de chez lui, à l’autre bout du monde, au beau milieu d’une puanteur,
    d’une misère, d’une horreur sans nom, commet l’irréparable.
    A Calcutta, dans l’attente d’une nouvelle affectation, seule Anne-
    Marie Stretter, la femme de l’ambassadeur va s’en rapprocher. Dans
    l’indifférence générale, il est peut-être le seul à être encore humain.
    L’oeuvre Le Vice-consul incarne le rôle de l’écrivain tout entier selon
    Duras qui est de dire l’inacceptable.
     

    Subliminal, forcément!

    L'adaptation par Maud Andrieux de ce roman allusif de Marguerite Duras est à la fois une clarification et l'hommage à une forme. Entre la femme décharnée qui attend les rogatons et le fonctionnaire indifférent à son sort, il y a un gouffre que seul peut combler l'auteur, la comédienne, la pièce et ses silences. Un sofa, une indienne, des petits jazz et des éclats de voix enregistrés... La mise en scène est légère, faite pour voyager. C'est un théâtre d'évocation, de suspension...Le chuchoté, le malaise poisseux d'un air chargé d'eau, de soif, de lassitude, d'ennui... Un monde lent où la tragédie se cache comme des amibes dans des glaçons.

    Point de vue/ Joël Raffier/ Journal Sud Ouest

     

    Lien permanent Catégories : Action Culturelle, Spectacle Le Vice-consul 0 commentaire