Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Editions du Barrage & Concours de nouvelles

  • La Prose du Transsibérien et de la petite Jehanne de France

    blaisecendrars[1].jpg

    Meilleurs voeux 2011 avec ces vers de Blaise Cendrars extraits de La Prose du Transsibérien et de la petite Jehanne de France (1913):

    En ce temps-là j'étais en mon adolescence
    J'avais à peine seize ans et je ne me souvenais
    Déjà plus de mon enfance
    J'étais à seize mille lieues du lieu de ma naissance
    J'étais à Moscou, dans la ville des mille et trois
    Clochers et des sept gares
    Et je n'avais pas assez des sept gares et des mille
    et trois tours
    Car mon adolescence était si ardente et si folle
    que mon coeur, tour à tour, brûlait
    comme le temple d'Éphèse ou comme la Place Rouge
    de Moscou quand le soleil se couche.
    Et mes yeux éclairaient des voies anciennes.
    Et j'étais déjà si mauvais poète
    que je ne savais pas aller jusqu'au bout.

    Le Kremlin était comme un immense gâteau tartare
    croustillé d'or, avec les grandes amandes
    des cathédrales toutes blanches
    et l'or mielleux des cloches...
    Un vieux moine me lisait la légende de Novgorode
    J'avais soif et je déchiffrais des caractères cunéiformes
    Puis, tout à coup, les pigeons du Saint Esprit
    s'envolaient sur la place
    et mes mains s'envolaient aussi, avec des bruissements d'albatros
    et ceci, c'était les dernières réminiscences du dernier jour
    du tout dernier voyage
    Et de la mer.

    Des auteurs-voyageurs participant au concours littéraire et photographique de la Compagnie du Barrage Transsibérien 2011 quittent Paris le 10 juin 2011 pour rejoindre Pékin via Moscou. Arrivée le 20 juin à Pékin. Règlement du concours ici: http://www.bonnesnouvelles.net/compagniedubarrage2011.htm

     

    Lien permanent Catégories : Editions du Barrage & Concours de nouvelles 0 commentaire
  • Forme nomade du concours Transsibérien 2011

    transsibérien 2008b.JPG

    La forme nomade du Concours Transsibérien 2011 http://www.bonnesnouvelles.net/compagniedubarrage2011.htm 

    est augmentée du présent avenant:

    Les écrivains ou photographes voyageurs participant à la forme nomade du concours Transsibérien 2011 pourront choisir leurs dates de voyage durant l'ouverture du concours du 14 octobre 2010 au 15 octobre 2011. Les dates de voyage Moscou- Pékin deviennent donc libres. Le règlement du concours accepte la participation au voyage dans le sens retour: Pékin-Moscou.

    Lien permanent Catégories : Editions du Barrage & Concours de nouvelles 0 commentaire
  • Jean-Marie, Jacques et Emilie

    Emilie Kah.jpg

    Le jury a choisi la nouvelle en premier de Jean-Marie Palach puis de Jacques Thomassaint et Emilie Kah. La première (Le choix de l'amiral) pourrait être qualifiée de "fable républicaine" dans un décor de corsaires et de marins cher à la jeunesse. La seconde (Une parenthèse) raconte avec poésie un arrêt imaginaire du temps social où tout se reconstruit ensuite, une vie comme personne n'en a vécu... la troisième (A Dien Bien Phu) , sur un mode littéraire expérimental, est un témoignage dédié au père de l'auteur, mort à Dien Bien Phu des suites de ses blessures (Nord-Vietnam 1954). Des extraits des nouvelles et des entretiens avec les auteurs (bientôt) sur le blog des éditions du Barrage. Chaque auteur-participant au concours de nouvelles francophone 2010 de la Compagnie du Barrage recevra le recueil de nouvelles à parution, sous trois mois. Les participants étrangers ou résidant à l'étranger sont invités à se rapprocher de l'association s'ils désirent également le recevoir. Merci de votre participation.

    Photographie: Emilie Kah

    Lien permanent Catégories : Editions du Barrage & Concours de nouvelles 0 commentaire
  • Nouvelles 2010 et TRANSSIBERIEN 2011

     

    Photo 787.jpg

    90 textes sont  parvenus à l'association pour le concours 2010 dont 20% environ de l'étranger (Palestine, Biélorussie, Roumanie, Allemagne, Bénin, etc). D'après les premiers retours du jury il serait question d'en éditer trois. Le genre principal est la littérature générale même si l'on trouve aussi poésie, théâtre, essai, science-fiction ou encore jeunesse. Les résultats seront publiés ici le 15 septembre. Nous avons travaillé cet été à la rédaction du règlement du concours 2011 dont voici la version quasi-définitive: http://editionsdubarrage.hautetfort.com/

    Il s'agit d'écrire autour du thème TRANSSIBERIEN ou d'écrire sa nouvelle dans ce train-même, mythique, reliant l'Europe à l'Asie, pour 7 jours de voyage à travers la Sibérie (Novosibirsk, Irkoutsk...), passage par le Lac Baïkal, le désert de Gobi, arrivée en gare de Pékin (Chine).

    Lien permanent Catégories : Editions du Barrage & Concours de nouvelles 0 commentaire
  • concours de nouvelles 2010

    Le concours 2010 est ouvert jusqu'au 31 juillet. Nous avons reçu des textes provenant d'Afrique, de Belgique, de Suisse, de Biélorussie et de France, sud et nord de la Loire, une quarantaine à ce jour. Rien ne s'impose clairement à la décision du jury et les résultats restent ouverts.

    jane-austen-ecrivain-litterature-feminine[1].jpg
    Lien permanent Catégories : Editions du Barrage & Concours de nouvelles 0 commentaire
  • Ouverture du concours de nouvelles francophone 2010 le 1er mai

     Voir le règlement sur le blog des éditions du barrage: lien dans la colonne de droite. Comme ces écoliers de Chiang Maï (Thailande) défilant en 2009 pour la préservation de la planète, manifestez-vous.

     PICT4132.JPG

    Lien permanent Catégories : Editions du Barrage & Concours de nouvelles 0 commentaire
  • Parution du recueil Editions du Barrage

    Suite au concours d'été 2009, paraît ce mois-ci un recueil de nouvelles qui présente les textes des quatre auteurs choisis par un jury de professionnels de l'écrit. Commande du recueil à la Compagnie du Barrage (5 Place du Marché des Chartrons 33000 Bordeaux France) contre 6 timbres (France) ou 10 timbres (International). En photographie ci-dessous la première de couverture. Extraits sur le blog des Editions du Barrage.

    éditionsdubarrage04.jpg
    Lien permanent Catégories : Editions du Barrage & Concours de nouvelles 0 commentaire
  • Entretien avec Claire Thiollent - concours d'été

    La nouvelle de Claire Thiollent Les terrasses d'Icarie a été choisie en second par le jury du concours d'été. Parution du recueil courant décembre 2009.
    securedownload[1].jpgJ'écris des nouvelles de fiction depuis quinze ans.... de manière un peu paresseuse. Mes périodes les plus fertiles ont coïncidé avec les ateliers et groupes d'écriture amicaux auxquels j'ai participé (ou que j'ai animés) : un vrai moteur pour moi !
     
    Quand je commence un texte, j'écris vite et sans savoir du tout comment il va se terminer.  J'écris pour transmettre des émotions. J'aime faire rire et "toucher" dans le même texte. J'aime écrire des histoires qui s'inscrivent dans leur époque, où l'intime est en relation avec les frissons, douleurs, chansons... qui parcourent la société.  
     
    Je déteste l'autobiographie pour son impudeur. La fiction est pour moi un passage obligé, un plaisir. Elle est nourrie de fragments du réel, de ma vie et de celle des autres, avant tout des émotions vécues. Je recycle parfois une conversation surprise quinze ans plus tôt, une phrase dans une lettre ancienne...Mais je raconte une histoire nouvelle.
     
    Pour "l'été", je voulais décrire un été immobile, "sous le soleil exactement", où un couple serait fasciné par un autre couple plus extraverti. Ce qui m'intéressait, c'était le moteur de la rivalité masculine, de l'envie... J'avais en tête les "petits chevaux de Tarquinia", (modèle absolu) son atmosphère, le jeu entre les deux couples. Le décor de la mer Egée a fait le reste...
     

    Lien permanent Catégories : Editions du Barrage & Concours de nouvelles 0 commentaire
  • Concours d'été : Entretien avec Béla Haller


    BelaHaller1.jpgEcrivez-vous depuis lontemps? A 16 ans j'ai traduit une poésie hongroise en français. Mon premier essai français est né comme épreuve écrite de FLE au bac. Puis j'ai fait des études de lettres françaises et italiennes à Bucarest. Appartenant à la minorité ethnique hongroise de Roumanie, je fais la navette entre ces quatre langues. Depuis vingt ans   j'écris des essais à sujet littéraire et historique, je traduis. Je viens d'écrire une brève nouvelle française...

    Avez-vous déjà participé à des concours de nouvelles? Non, c'est le premier. Il a été signalé par l'attaché de coopération pour le français du CCF de Cluj, M.François Richerme.

    A quoi vous faisait penser "l'été" et qu'est-ce qui se dégage en priorité de votre nouvelle?
    L'été est la saison magnanime qui rétablit notre rapport primordial avec la Planète. En été on vit plus sincèrement car on vit en plein jour. Nos habitudes de vacances en témoignent.  Dans L'avant-dernière plage j'ai voulu saisir le moment où la beauté entravée, tenue à l'écart par les circonstances, fait son apparition au milieu de la beauté cultivée, fatiguée de narcissisme, et son attirance s'avère irrésistible. Une chance pour qu'elle nous apparaisse comme  beauté-supplément-du-destin, opposée à   beauté-ingrédient-du-destin, un peu le rêve de tous.
    J'ai voulu suggérer également la tristesse du touriste, qui est plongé dans les réalités les plus diverses, mais qui n'a pas de prise sur les destins entrevus. Il ne peut pas laisser de traces, sinon des souvenirs fugaces.

    Avez-vous un projet d'écriture sur le long terme?
    En tant que professeur de langues étrangères je dois  répondre aux attentes de mes élèves, renouvelées au début de chaque leçon ( v. le jardin qu'il faut cultiver), tandis que l'écriture demande des journées entières face au mur de la grande salle de la Bibliothèque Municipale. Heureusement il y a les vacances. J'aimerais en profiter davantage. Je ne pourrais pas dire que l'encouragement reçu de la part de votre jury n'y soit pour rien...

    Lien permanent Catégories : Editions du Barrage & Concours de nouvelles 0 commentaire
  • Les résultats du concours d'été 2009

    binh.jpgLe concours d'été ayant pour thème l'été a accueilli la participation de 50 nouvelles. Outre les textes français, des textes provenant de Roumanie ou encore de Belgique. Le jury a décidé d'éditer quatre auteurs et quatre nouvelles, dans cet ordre:

    Danièle Tournié  Partons demain

    Claire Thiollent  Les terrasses d'Icarie

    Yann Minh   Un été 1945 en Indochine

    Béla Haller  L'avant-dernière plage

    Des entretiens avec ces auteurs seront publiés sur les blogs de la Compagnie et des Editions du Barrage très prochainement. Conformément au règlement du concours, ce choix donne lieu à l'édition d'un recueil de nouvelles en format mini-poche dont la couverture sera illustrée par la photographie de Ngûyen Van Binh, père de Yann Minh, témoin de la nouvelle Un été 1945 en Indochine (l'auteur de la photographie n'est pas connu). Tous les auteurs- participants du concours d'été recevront un exemplaire du recueil de nouvelles à parution fin-novembre 2009.

     

    Lien permanent Catégories : Editions du Barrage & Concours de nouvelles 0 commentaire
  • Concours d'été : Algérie, Turquie, Liban, Thaïlande

    Les nouvelles éditées seront notamment lues à Oran (Algérie), Istanbul (Turquie), Tripoli (Liban) et Chiang Maï (Thaïlande), partenaires de cette première édition du concours d'été.

    L'été est une saison qui prête au comique. Pourquoi? Je n'en sais rien. Mais cela est.
    Gustave Flaubert

    photo été.jpg
    Lien permanent Catégories : Editions du Barrage & Concours de nouvelles 0 commentaire
  • Le recueil de nouvelles 2009 des Editions du Barrage

    Duras en Turquie (102).JPG


    Le recueil 2009 de la Compagnie du Barrage distribué à l'Université d'Istanbul (Turquie)- Elèves du Département de Français

    Lien permanent Catégories : Editions du Barrage & Concours de nouvelles 0 commentaire
  • Ghislaine Maïmoun et Sylvie Dubin

    Birmanie Loïc Tarin.jpg

    Deux nouvelles ont été choisies pour publication cette année. La première est Journal des jours de peur de Ghislaine Maïmoun.
    La seconde est La clef de Sylvie Dubin. Vous pouvez lire un entretien avec ces auteurs sur le blog des éditions du barrage (lien en haut en droite). Nous avons reçu près de 120 textes, la qualité était au rendez-vous. Le contrat avec notre imprimeur est de 64 pages en format mini-poche. Ainsi nous ne pouvions envisager de publier davantage. Nous aimons ce format mini-poche, confidentiel, ludique, incitant peut-être à la lecture et le conserverons probablement comme tel... mais il est envisagé que l'association ouvre un concours intermédiaire: un concours d'été. Tous les auteurs-participants recevront gratuitement au mois d avril le recueil de nouvelles 2009. Vous pouvez voir ci-dessus le tableau de Loïc Tarin qui a été choisi pour illustrer la couverture du recueil 2009. Bonnée année à tous.

    Lien permanent Catégories : Editions du Barrage & Concours de nouvelles 0 commentaire
  • L'alliance française de Katmandou (Népal) partenaire du concours de nouvelles francophone 2009

    AF Katmandoubistrot.jpg


    L'alliance française de Katmandou est jury du concours de nouvelles et partenaire de notre édition 2009 sous la direction de Mireille Hamon-Loirat et Benoît Gillet, professeur coordinateur.

    Nous en profitons pour rappeler la réédition de l'excellent roman autobiographique Flash de Charles Duchaussois, jeune utopiste français qui est parti au Népal dans les années 70 pour voyager, errer, se perdre, découvrir et qui a aussi failli y rester à force de recherche "d'absolu", c'est un très beau livre sans langue de bois faisant état d'une expérience vécue, qui ne saurait bien sûr résumer le Népal...

    Bonne lecture de nouvelles aux francophones népalais.

    Lien permanent Catégories : Editions du Barrage & Concours de nouvelles 0 commentaire
  • Edition du recueil de nouvelles 2009 - abonnement et participation des structures culturelles françaises à l'étranger

    418e3d5b1a56a602d024a32d637e1b6b.jpg


    Sophie Dutheil et Maud Andrieux

    Madame, Monsieur
     
    Chaque année nous éditons un recueil de nouvelles consécutif au concours francophone que nous organisons.
    Nous pensons que cet ouvrage peut intéresser les étudiants en français et votre public francophone à plusieurs titres car:
     
    - les histoires développées le sont dans un cadre culturel original: le Brésil, les USA, la Bretagne, la campagne,...
    - le format d'édition (mini-poche) est ludique et la forme littéraire choisie est courte (la nouvelle).
    - les professeurs de fle et tous les francophones peuvent participer au concours en tant qu'auteur, des classes de FLE peuvent aussi être jury, les textes étant mis en lecture par internet.
     
    Ainsi nous vous proposons d'apporter votre concours aux éditions futures en devenant diffuseur du recueil, jury, participant,... pour cela nous proposons des abonnements annuels allant de 80 à 300 euros qui nous permettent de vous envoyer un certain nombre de recueils à parution.

    N'hésitez pas à commander le recueil de nouvelles 2008 afin de vous faire une idée des contenus littéraires
    par un simple e-mail jusqu'au 19 septembre 2008.

    Meilleures salutations,

    Sophie Dutheil
    Présidente

    Lien permanent Catégories : Editions du Barrage & Concours de nouvelles 0 commentaire
  • extrait de "ce côté-ci de la rivière" de alain emery

    Quand je suis ressorti de la maison - un peu paniqué, je dois dire - ils m'attendaient déjà dans la cour, en cercle, droits et silencieux. Immédiatement, j'ai reconnu, un peu détaché des autres, le Loison, un vieux dur à cuir, tanné de peau et blanc de cheveux, connu pour être un sacré braconnier et, à ses cotés, Garenne, son fils, qu'on surnommait ainsi parce qu'il avait de grandes dents et de longues oreilles. A leur droite, se tenaient le gros Tourquin, un maquignon à l'image des percherons qu'il menait, avec des nœuds dans les genoux et une croupe immense, et l'Achille Ringlet, un braconnier lui aussi, qu'on appelait le Pinson. Ils semblaient plus distants qu'à l'ordinaire et j'ai compris pourquoi quand j'ai baissé les yeux vers le tombereau, et que j'y ai découvert, allongé et mal en point, un homme que je connaissais bien, lui aussi.
    Le Taiseux, c'est ainsi qu'on l'appelait, dans tout le pays. Ce n'était désormais qu'un pêcheur de misère, rude et tout d'une pièce mais, autrefois, il avait été passeur, pour les bêtes et les hommes. Le pont qu'on avait jeté par-dessus la rivière, avant guerre, l'avait tout bonnement dépouillé et laissé juste bon à marauder dans les marécages, qu'il connaissait par cœur et dans lesquels il passait ses journées à chasser, pêcher et à boire. Il ne parlait pour ainsi dire plus du tout.

    Entretien avec Alain Emery sur le blog des Editions du barrage

    Lien permanent Catégories : Editions du Barrage & Concours de nouvelles 0 commentaire
  • extrait de "gringa" de jean-louis parrot

    C'était un village de la côte brésilienne, blotti entre la jungle et l'océan. Deux hommes marchaient dans ses rues étroites. Métis de noir et d'indien, comme sculptés dans la plus pure ébène, ils avaient tous les deux la même peau couleur de miel et cette nonchalance qui fait danser le pas. Arrivés au port, ils contemplèrent leur bateau, une frêle embarcation multicolore qui cahotait sur l'eau. C'était leur seul bien au monde, cette barque faite de bois et de beaucoup de peinture et ces hommes la choyaient d'un amour jaloux. Dans la minuscule cabine, ils avaient même cloué une croix. Ils sautèrent en souplesse sur le pont, défirent les amarres et mirent le cap au large. Le bateau enfonça sa proue dans l'eau bleue et s'éloigna de la côte où la jungle frissonnait à chaque coup de vent. L'un d'eux leva soudain la tête. -Pas beaucoup de ciel... dit-il. Les nuages s'accumulaient, assombrissant le jour. Ils jetaient leur premier filet quand la foudre éclaboussa le ciel d'une lumière blanche. Le tonnerre claqua. La mer bleue devint mauve puis noire, les vagues hachées par des éclairs. Des flèches de pluie cinglèrent les flancs du bateau, les douchant d'une eau dure, horriblement salée.

    Entretien avec Jean-Louis Parrot: voir le post du 6 juin 2008.

    Lien permanent Catégories : Editions du Barrage & Concours de nouvelles 0 commentaire
  • Edition 2008: parution le 20 août

    450869fd6f85eb3314f68e69317471a5.jpg


    "Alain Emery fait état d'un problème de conscience camusien avec le réalisme et l'économie de mots de nombreux grands écrivains. Jean-Louis Parrot nous amène au Brésil avec cette force de suggestion très rare qui conduit chacun à composer son Brésil personnel." L'éditeur

    Le règlement du concours de nouvelles 2009 est en ligne sur le blog des Editions du Barrage.

    Lien permanent Catégories : Editions du Barrage & Concours de nouvelles 0 commentaire
  • Jean-louis Parrot auteur de l'édition 2008

    295f0dbac30d28e611ba63168a7e7da7.jpg
    Afin de mieux connaître Jean-Louis Parrot nous lui avons posé deux questions:
    Pourquoi écrivez-vous? J'écris par nécessité. Cela fait partie intégrante de ce que je suis.
    La littérature change-t-elle le monde? La littérature change le monde en ce sens qu'elle est par nature en décalage de l'immédiateté des faits. Cette prise de distance artistique, forcément subjective, a pris toute sa place dans l'histoire et a souvent modifié celle-ci.

    Lien permanent Catégories : Editions du Barrage & Concours de nouvelles 0 commentaire
  • Apprendre le français par la littérature

    70c6792d3bb0361fb81eae2760db64fa.jpgCe matin on pouvait lire cet article sur le blog littéraire de la française résidente londonienne, Lise-Marie Jaillant dite WRATH ou la terreur des éditeurs...

    Globaliser la littérature gratuite, voilà en résumé ce que propose la Compagnie du Barrage. J'ai déjà parlé ICI et LA de l'initiative de Stéphane Boudy, qui organise un concours de nouvelles chaque année. Les meilleures récits sont ensuite publiés sous forme de petits livrets, qui sont distribués gratuitement en France et dans le monde.

    La Compagnie du Barrage souhaite maintenant s'associer avec les Instituts français à l'étranger pour promouvoir la francophonie
    Les petits livres pourraient ainsi être lus par des étudiants en FLE (Français Langue Etrangère).

    Je trouve l'initiative excellente: quel wannabe ne rêve pas d'être lu dans le monde entier? Dans l'idéal, on pourrait imaginer de vrais discussions entre lecteurs et écrivains (ce qui manque un peu sur le blog de la Compagnie du Barrage, qui n'est pas souvent actualisé...)

    Si vous voulez en savoir plus sur cette initiative, vous pouvez envoyer un email à compagniedubarrage@yahoo.fr

    blog de Lise-Marie Jaillant

    Lien permanent Catégories : Editions du Barrage & Concours de nouvelles 0 commentaire
  • Littérature gratuite & Semaine de la Francophonie

    392e17adc7cd74e55447ce8e87c6567b.jpgA l'occasion de la sortie de l'édition 2008 du recueil de nouvelles des Editions du Barrage et dans le cadre de la semaine de la Francophonie du 20 au 27 mars 2009, la Compagnie du Barrage propose aux Centres Culturels et Instituts Français à l'étranger d'être partenaires de leur évènement Littérature Gratuite.

    Plus d'infos en cliquant ici:

    Semaine de la Francophonie 2008 (opt).pdf

    Lien permanent Catégories : Editions du Barrage & Concours de nouvelles 0 commentaire
  • les deux nouvelles choisies en 2008

    e04705db790ab72fec58e514c400e799.jpgLes deux nouvelles choisies pour l'édition 2008 sont, premièrement, celle de Alain Emery De ce côté-ci de la rivière. Deuxièment, celle de Jean-Louis Parrot: Gringa.

    Tous les auteurs- participants recevont un exemplaire de l'édition 2008 avant le mois de septembre.

    Lien permanent Catégories : Editions du Barrage & Concours de nouvelles 0 commentaire
  • 84 textes sont en lecture pour l'édition 2008

    d144854f9d143cd007c4045fc69ba734.jpg84 textes sont en lecture pour la sélection de deux nouvelles à publier pour 2008. Merci de votre participation. Nous informerons les participants des résultats au tout début du mois de mai en publiant le nom des auteurs et des nouvelles choisis. Une information par courrier classique sera donnée à la fin du mois de juillet accompagnée du petit livre noir édité.

    Lien permanent Catégories : Editions du Barrage & Concours de nouvelles 0 commentaire
  • concours de nouvelles jusqu'au 29 février

    55b1a29697cbf2024c64d1c3e2b56300.jpg


    Cet ami enseignant du lycée français de Niamey (Niger) vous rappelle de ne pas oublier la date-limite d'envoi des textes pour l'édition 2008 qui est le 29 février. A très bientôt.

    Lien permanent Catégories : Editions du Barrage & Concours de nouvelles 0 commentaire
  • Littérature gratuite

    28a3a28d24d828a74dd8360b4186196e.jpg
    Journée de diffusion gratuite de littérature à l'initiative de la Compagnie du Barrage depuis deux ans le 6 octobre 2007 à Paris, plus de photos sur le blog des Editions du Barrage
    Le règlement de l'édition 2008 est en ligne.

    Lien permanent Catégories : Editions du Barrage & Concours de nouvelles 0 commentaire